Florian Zeller et Sarah Forestier

Publié le par blog-claire-chazal-tf1

Cette semaine c'est Florian Zeller que je reçois dans mon émission sur radio Classique en compagnie de l'actrice et comédienne Sara Forestier  à l'occasion de la présentation de la pièce de Florian Zeller, l'Autre, au studio des Champs Elysées.

'L'Autre" raconte comment l'amour se brise sur la vie quotidienne. Faut-il, pour vivre ensemble à jamais, ne jamais vivre ensemble ? Une triangulaire entre Lui, Elle et L'Autre.



Le texte et la mise en scène sont de Florian Zeller. Sur scène nous retrouvons ASara Forestier, Stanislas Merhar, Aurélien Wiik.

Mes deux invités se sont prêtés au jeu du "Coup de coeur" que nous instaurons chaque semaine. Je vous laisse découvrir leurs recommandations.

 

 

Le blog de david Foenkinos

http://www.myspace.com/thedoband

Vous pourrez écoutez l'interview sur Radio Classique, vendredi à partir de 18h15, puis  sur le site de Radio Classique.

Publié dans article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magaly 13/12/2007 09:30

bonjour Claire,  je ne savais pas que vous aviez un blog sur internet, j'aime beaucoup ce principe. Je voudrais vous féliciter pour votre journal, je trouve que vous y apportez votre touche particulière et j'aime ça. 

Une étudiante en hypokhâgne qui aime le journalisme...

Bien à vous,

Magaly

labarthe vincent 04/11/2007 17:54

Que de charme vous avez Claire

Amicalement

Sandrine 30/10/2007 14:53

Oui, pour moi, Zeller est un des meilleurs écrivains. J'ai lu tous ses livres.

Jessica 29/10/2007 17:11

Je n'ai pas encore vu la pièce. Mais la distribution est très séduisante. Ca fait tellement plaisir de voir un peu de jeunes dans un théâtre. J'espère que ça marchera bien.

Elodie 29/10/2007 15:42

Bonjour,

Je n'ai pas trouvé d'autres moyens que de vous écrire un commentaire afin d'obtenir des informations complémentaires sur un reportage que j'ai pu voir au JO. Il s'agit de l'utilisation des cheveux coupés (récoltés chez les coiffeurs) afin de repousser les sangliers qui "labourrent" les récoltes des agriculteurs.

Je vous serai très reconaissante de bien vouloir m'envoyer des informations récoltées auprès du journaliste chargé de l'affaire.